Aller au contenu Aller bloc Plan du site
Allo Mairie Intervention - AMI Cœur de Berre Instagram Berre l'Étang en images Espace famille Médi@thèque Berre Vintage

L’agriculture et la pêche

L’agriculture et la pêche à Berre l’Étang, un patrimoine fort sur le territoire. Paysage étonnant que celui de la plaine de Berre où se reflète le soleil sur les serres et sur l’étang....

Conjugaison de la culture hors sol de légumes, de la culture de l’olive sur 115 hectares soit environ 12 300 oliviers plantés et de la viticulture sur 281 hectares de vignes sur le territoire.

L’agriculture berroise

La ville abrite 300 hectares d’une agriculture ultramoderne qui produit chaque année 40 000 tonnes de tomates hors sol, soit 25% de la production française sous serre. La plaine de Berre est une des zones de production maraîchère de tomates la plus importante du département qui est lui même le premier producteur de fruits et légumes en France.

La production viticole et oléicole de Berre l’Étang

offre une gamme élargie et surprenante de vins et d’huile d’olive de Pays et d’appellation d’origine contrôlée.
Uniquement pour le vignoble Berrois, la cave coopérative des Vignerons de Mistral produit 4 203 hectolitres de vins de coteaux d’Aix, et 16 527 hectolitres de vins de Pays.

La pêche

Un mélange de terre et de mer.... Patrimoine fort de la plaine de Berre, bien souvent pêcheurs et agriculteurs de père en fils.

Ils sont environ 50 patrons pêcheurs à être encore en activité sur l’étang. Tous exercent leur métier avec passion.

Certains ont conservé la tradition et pêchent encore à l’ancienne en pratiquant la capéchade.
Une pratique de la pêche sur de petites embarcations d’environ 6 m de long avec pour seul équipement un filet composé de 3 nasses attachées à un filet vertical qui fait mur. La capéchade sert à piéger les anguilles et certains poissons comme le loup, la dorade ou le muge.

Sur l’étang de Berre, c’est l’exploitation de l’anguille qui est la plus fréquente, mais la sole et le loup restent des poissons aussi convoités.

L’industrie

L’activité industrielle de la ville commence à la fin du 19ème avec la création de la première usine chimique qui fabrique de la soude à partir du sel des salins.

Aujourd’hui, l’industrie tient encore une grande part dans l’activité de la ville et pôle pétrochimique regroupe des activités de :

  • Vapocrakage
  • Chimie oléfines et polyoléfines
  • Production de produits dérivés

Pour son avenir, la ville souhaite conjuguer développement économique et protection de l’environnement et travaille à la reconversion industrielle d’une partie du site.
Début 2015, la ville a approuvé le projet de convention de revitalisation
proposé par Lyondellbasell, principal propriétaire du site pétrochimique, qui doit répondre à la création d’au moins 100 emplois.

Les marchés et ventes directes

Mesures de précaution Covid-19

Les marchés forains et alimentaires

Jeudi - Emplacement de l’ancien collège de 8h30 à 12h.
Dimanche - Place Jean Moulin- Centre ville de 8h30 à 12h30.


Les ventes directes

Les Vignerons de Mistral vous proposent rouge, rosé et blanc en vin de pays ou AOC Coteaux d’Aix en Provence. Vente au caveau toute l’année du lundi au samedi, de 9h à 12h et de 14h à 18h.
Cave coopérative vinicole, avenue de Sylvanès
Renseignements 04 42 85 40 11



Pour nous faire part de vos suggestions ou signaler une erreur - Contactez le webmaster

Accès rapide