Aller au contenu Aller bloc Plan du site Aller à la page Accessibilité

Une délégation brésilienne composée de 9 ingénieurs et administrateurs publics de l’INEA (Institut Estadual do Ambiante) a été reçue par le Président du Gipreb, Serge Andréoni ce mercredi 14 juin dans les locaux du Gipreb à Berre l’Étang.

L’occasion pour ces hauts fonctionnaires brésiliens de découvrir l’étang de Berre et de s’enrichir de l’expérience acquise par le GIPREB. Car eux aussi sont confrontés aux problématiques de restauration de milieux aquatiques.

La baie de Guanabara à Rio de Janeiro a fait parler d’elle aux Jeux Olympiques de Rio 2016 à propos de son piètre état écologique et sanitaire lors du déroulement, notamment, des épreuves de triathlon. Cette baie autour de laquelle s’étend la métropole de Rio est effectivement très dégradée par les eaux reçues de son bassin versant.

La visite sur l’étang de Berre a permis à la délégation brésilienne de découvrir la diversité des paysages et des situations : le port de la pointe, la plage de Champigny à Berre l’Etang, la côte de Saint-Chamas, la centrale hydroélectrique et le littoral de Rognac. L’après-midi a été consacrée aux échanges avec le Président du Gipreb, Serge Andréoni, sur la mise en place institutionnelle de la structure de réhabilitation et sur les actions portées par le Gipreb et les villes riveraines.

Nul doute que cette rencontre sera suivie d’échanges et de partage
d’informations.



Accès rapide